7 points pour comprendre Helpful Content Update de Google

Mise à jour Google septembre 2023 Useful Content Update

La Helpful Content Update est une récente mise à jour d’algorithme déployée par Google qui vise à favoriser les contenus utiles pour les internautes. 

Lancée en septembre 2023, elle a considérablement affecté le monde du SEO. Le guide de Casey Markee, publié sur Search Engine Land, met en lumière les sept axes principaux pour atténuer les effets négatifs de cette mise à jour.

Helpful Content Update en 7 points

Casey Markee a répéré 7 points importants qui vous permettrons d’adapter votre stratégie de contenu aux nouvelles exigeances de Google :

1) Publicités envahissantes

La mise à jour cible les sites avec une publicité excessive et intrusive. Réduire ces éléments est donc impératif. Évitez de surcharger vos pages avec des publicités pop-up ou des vidéos qui démarrent automatiquement. Préférez des publicités discrètes ou sponsorisées intégrées dans le contenu.

2) Expérience utilisateur

L’amélioration de la navigation, à travers des liens directs et des tables des matières, est conseillée. Faites en sorte que vos pages et articles soient facilement navigables. Utilisez des tables des matières cliquables ou des liens pour permettre un accès rapide à des sections spécifiques du site.

3) Pop-ups et Interstitiels

Casey Markee souligne que l’usage abusif de pop-ups peut nuire à l’expérience utilisateur et donc au classement du site. Si vous utilisez des pop-ups pour collecter des emails, assurez-vous qu’ils n’apparaissent qu’après un certain temps passé sur le site ou après que l’utilisateur ait scrollé une certaine proportion de la page. Ne perturbez pas l’expérience utilisateur dès son arrivée, il pourrait se sentir agressé. 

4) Pertinence vs longueur

Contrairement à une idée reçue, un contenu long n’est pas forcément un contenu de qualité. L’importance est donnée à la pertinence et l’utilité du contenu. Ce n’est pas utile de rédiger un article de 3000 mots pour un sujet qui pourrait être traité en 500 mots. Donnez une réponse précise à une question précise. Respectez votre temps et celui du lecteur. 

5) Contenu santé

Les sites axés sur la santé sont particulièrement touchés. Une vigilance accrue est requise pour ces thématiques, notamment en termes de justifications fiables. Soyez extrêmement prudent lors de la rédaction d’articles liés à la santé. Si vous prétendez que certains produits ont des effets thérapeutiques, appuyez vos dires avec des sources de référence : études cliniques, publications scientifiques,  témoignages d’experts et de KOLs.

6) Spécialisation thématique

Les sites traitant de sujets multiples sont plus susceptibles d’être pénalisés. Il est donc conseillé de se concentrer sur une thématique précise et de développer son expertise dans cette niche. Pensez à dévelpper votre « topical authority » ou autorité thématique en traitant une seule niche mais de manière exhaustive. 

7) Audit de contenu

Enfin, Casey Markee recommande de se poser ces trois questions clés pour comprendre si votre contenu est vraiment utile  :

  • Le contenu est-il créé pour les humains ou les moteurs de recherche ? 
  • Est-il unique et précieux ?
  • Seriez-vous prêt à le partager avec votre entourage ?

Mot de la fin

Clairement, cette mise à jour appelle à une remise en question profonde de la stratégie de contenu, en mettant l’accent sur la qualité, la pertinence et l’expérience utilisateur. Elle cherche à favoriser les contenus utiles qui s’adressent directement aux internautes en répondant à leurs questions et pénaliser ceux qui cherchent à séduire uniquement les moteurs de recherche. 

Vous avez besoin d’un coup de main pour votre Stratégie éditoriale ? N’hésitez pas à me contacter pour parler de votre projet.  

Laisser un commentaire